Adolescents : quand faut-il consulter?

L’adolescence est une période de changement, de transformation. Cette rapide maturation physique et psychique peut être difficile à vivre pour des jeunes gens qui ne sont plus des enfants mais pas encore des adultes.

l’adolescence est donc une période de de fragilité et de vulnérabilité psychologiques.

.

.

Adolescence: quand faut-il consulter un psychologue?

L’adolescence étant une période de crise, au sens étymologique du terme, il n’est pas toujours facile de savoir quand consulter: Est-ce que l’on s’inquiète pour rien, ou est-ce qu’il faut consulter un professionnel? Cette question se pose à de nombreux parents.

Il est donc important pour les parents et pour les jeunes de bien connaître les troubles psychologiques les plus fréquents afin de reconnaître les premiers signes d’une souffrance qui peut ensuite s’enkyster.

 

Les principaux symptômes psychologiques à l’adolescence

Un certain nombre de symptômes peuvent donner l’alerte:

  • troubles du sommeil importants
  • tristesse, sentiment dépressif, manque d’envie pour toutes ou presque toutes les activités.
  • troubles de l’alimentation importants
  • Modification du comportement: repli, mutisme ou au contraire opposition.
  • troubles du comportement et des relations sociales: fugue, absentéisme scolaire, comportements délictueux, etc.
  • symptômes anxieux : toc, crise d’angoisse, phobie scolaire, etc.

Pour tous ces symptômes, il faut être particulièrement vigilant si:

  • les symptômes durent depuis plus d’un mois
  • les symptômes entraînent une souffrance importante
  • ils ont des conséquences importantes sur la vie du jeune (repli sur soi, baisse des notes, etc.)

 

Le rôle de la consultation psychologique

Plus généralement, il peut être important de consulter un psychologue lorsque vous avez l’impression qu’une souffrance n’arrive pas à se dire avec des mots. Si votre fils ou votre fille montre que cela ne va pas et qu’il n’en parle à personne ou que personne ne semble en mesure de l’aider, alors il peut être important de consulter un psychologue.

Il est souvent difficile pour les parents de se trouver confrontés au mal être d’un enfant en plein changement et que, parfois, « on ne reconnaît plus ». La consultation auprès d’un psychologue permet alors d’ouvrir un espace neutre, au sein duquel l’adolescent pourra déposer ses difficultés et réfléchir à comment les dépasser.

 

Déroulement d’une psychothérapie d’adolescent

Premiers entretiens

La consultation psychologique va permettre dans un premier temps de faire un bilan avec l’adolescent et ses parents de ce qui est difficile ou douloureux. Lors de ces premières consultations ou « entretiens diagnostiques », le psychologue va chercher, avec la famille, à faire le plan de la situation, de ce qui va et de ce qui ne va pas.

 

Ce premier temps dure entre 1 et 4 séances.

Suivi psychologique

Par la suite, si les difficultés semblent importantes un suivi régulier peut être mis en place.

Il peut s’agir, en fonction des difficultés et des demandes de la famille:

  • d’une psychothérapie individuelle
  • de consultations familiales
  • d’entretiens avec les parents seuls (cela peut être nécessaire lorsqu’il y a une difficulté mais que l’adolescent ne souhaite pas consulter un psychologue).

Rythme et durée d’une psychothérapie

Le rythme des séances est choisi lors de ces premières séances et peut être modifié au bout d’une certain nombre de séance si besoin:

  • pour les psychothérapies le rythme est souvent d’une séance par semaine ou d’une séance toutes les deux semaines
  • pour les suivis familiaux les séances sont souvent plus espacées (toutes les 2 semaines ou tous les mois)
  • il est aussi possible de ne pas mettre en place de suivi mais de « faire le point » à intervalle régulier : par exemple tous les 3 mois)

La durée d’une psychothérapie varie selon les situations: 

  • la plupart du temps elle dure entre quelques et un an
  • un point régulier et fait tous les 3 mois environs avec les parents et l’adolescent pour savoir s’ils souhaitent continuer le suivi en thérapie ou s’ils pensent que la situation s’est améliorée.

 

Nos articles sur les principaux troubles psychologiques à l’adolescence

Retrouvez dans cette section nos articles sur les principaux troubles psychologiques à l’adolescence.

Vincent Joly

Psychologue et psychothérapeute en cabinet libéral et en CMPP, Vincent Joly est professeur à l'université Paris Descartes auprès des étudiants de Master.  Il a publié avec Pierre Gaudriault : Construire la relation thérapeutique, prévenir l'abandon précoce des thérapies (éditions Dunond).

 

Les derniers articles par Vincent Joly (tout voir)