Psychologue en libéral ou en institution (CMPP…) : comment choisir?

Face à une difficulté pour soi-même ou pour son enfant, la question est souvent de savoir s’il est plus utile de consulter en libéral ou de s’adresser à une institution (comme les CMP ou les CMPP). Pour vous aider à y voir plus clair nous allons voir quelles sont les différences entre un CMP enfant, un CMPP et un psychologue en libéral.

.

cmp, cmpp ou psychologue en libéral?

.

Définitions

Qu’est-ce qu’un psychologue en libéral?

Un psychologue est diplômé d’un master 2 de psychologie. Il a donc fait des études à l’Université. Il peut être spécialisé (suivant les tranches d’âges de la vie, des types de troubles, etc.) ou généraliste.
Tout comme les médecins, les psychologues sont enregistrés sur un registre « ADELI » qui certifient le bon usage du titre de psychologue.
Une consultation chez un psychologue n’est pas remboursée par la sécurité sociale mais un certain nombre de consultations peuvent être remboursées par les mutuelles.

Les psychologues en libéral travaillent en tant que psychothérapeutes. Pour reprendre la définition du syndicat national des praticiens en Psychothérapie (SNPpsy), « la psychothérapie s’occupe de traiter les personnes éprouvant des difficultés psychologiques, comportementales, sexuelles ou d’origine psychosomatique. Le thérapeute aide le patient à analyser, comprendre, et résoudre ses conflits psychologiques et intra-psychiques. »

.

Qu’est-ce qu’un CMPP?

Le Centre Médico-Psycho-Pédagogique  ou CMPP est un établissement médico-social qui dispense des soins aux enfants (dès leur naissance) et aux jeunes (jusqu’à 20 ans) présentant des difficultés scolaires, de comportement, de langage, de sommeil

Il propose un certain nombre de réponses aux difficultés que rencontrent les enfants grâce à ses différents types de compétences telles que la psychomotricité, l’orthophonie, la médecine, la psychologie et l’aide scolaire.

Les consultations sont prises en charge par la Sécurité sociale.

.

Qu’est-ce qu’un CMP enfant?

Le centre médico-psychologique (CMP) assure des consultations médico-psychologiques et sociales pour toute personne en souffrance psychique et organise leur orientation éventuelle vers des structures adaptées (CATTP, hôpital de jour, unité d’hospitalisation psychiatrique, foyers…). Une équipe comprenant différents types de professionnels assure la coordination des soins psychiatriques pour la population d’un secteur donné (il faut donc consulter le CMP de son secteur).  Il existe des CMP pour adultes et des CMP pour enfants et adolescents.

.

Différence entre CMP et CMPP

Indications

Les CMP sont rattachés à un hôpital et sont sectorisés: cela veut dire que vous devez aller dans le CMP de votre secteur. Ils comprennent des structures d’accueil pour adultes et pour enfants et adolescents. La mise en place des CMP dépend souvent de la taille de la ville.

Les CMPP sont des centres privés, généralement portés par des structures associatives, et conventionnés par la sécurité sociale. Ce sont des structures destinées exclusivement à l’accueil des enfants et adolescents (il n’existe pas de CMPP adulte).

En théorie, les CMP sont plus indiqués pour des troubles plus graves (autisme ou psychose infantile) que les CMPP parce qu’ils sont rattachés à un hôpital. Les CMPP sont supposés être plus adaptés pour des troubles plus légers.

Dans les faits, la différence est assez floue car chaque CMPP ou CMP a son propre mode de fonctionnement.

.

Professionnels en CMP et en CMPP

D’après mon expérience, les CMP ont plus tendance à privilégier les groupes thérapeutiques (psychodrame, groupes à médiation etc.). Les équipes sont souvent composées de psychiatre, de psychologue et de psychomotriciens. Il y a parfois une infirmière ou une assistante sociale. Il est devenu plus rare de trouver des orthophonistes (les enfants sont alors adressés en libéral). Normalement, il n’y a pas de psychopédagogue (instituteur spécialisé dans la prise en charge individuelle).

Les CMPP regroupent aussi des psychiatres, psychologues et psychomotriciens mais aussi des orthophonistes et des psychopédagogues (la plupart du temps). Ils sont donc plus indiqués pour les troubles scolaires (difficultés d’apprentissage, dislexie etc.).

.

Temps d’attente

Dans la plupart des cas, l’attente avant un premier rendez-vous est moins longue en CMP (quelques mois) qu’en CMPP (au moins 3mois voire 6 mois dans la plupart des CMPP).

Autre point important notamment pour les parisiens: les CMP sont sectorisés mais pas les CMPP vous pouvez donc choisir le CMPP dans lequel vous souhaitez consulter.

.

Remarque:

Ces constatations sont liées à mon expérience personnelle. Si vous travaillez dans ces institutions ou si vous avez consulté pour vos enfants, n’hésitez pas à apporter des précisions en commentaire.

.

Psychologue en libéral ou institution? Un tableau comparatif

 

 

Psychologue pour enfant ou adolescent en libéral

Institution (CMPP, CMP)

Avantages

  • Vous pouvez choisir :

le professionnel, l’orientation théorique…

  • Vous pouvez changer :

si le lien établi ne vous convient pas, etc.

  • Délai d’attente très court :

souvent moins d’une semaine.

  • Le taux d’abandon (drop-out) est assez faible :

une fois engagés dans la relation, les enfants ou les adolescents ont tendance à aller au bout de la thérapie.

  • Gratuit

  • Un premier diagnostique est souvent réalisé par un psychiatre :

c’est important si vous suspectez un trouble grave (psychose infantile, autisme, suspicion d’entrée dans la schizophrénie à l’adolescence etc.)

Inconvénients

  • Payant

  • Pas de prescription médicamenteuse

  • Vous ne pouvez pas choisir

  • Les délais d’attente sont longs voire très long :

de plusieurs mois à 2ans d’attente selon les institutions (avec souvent une attente de plusieurs mois entre : le 1er entretien, une série de bilans, le début d’un travail régulier)

  • Le taux d’abandon est élevé :

Beaucoup de patients arrêtent en court de route (le processus étant trop long ou l’accueil de mauvaise qualité..)

Ce qui peut parfois dysfonctionner*

  • Le travail en réseau :

certains psychologues ne travaillent pas avec les autres professionnels de la petite enfance (orthophoniste, pédopsychiatre, psychomotricien etc.)

  • Dans la qualité des prises en charge :

type de thérapie :

les psychothérapies de groupe sont parfois privilégiés car elles coûtent moins chers.

durée :

certaines thérapies sont arrêtés précocement car il y a trop d’enfants qui attendent.

qualité globale :

L’objectif de diminution des coûts de fonctionnement des CMPP a dégradé la qualité des prises en charge (séances moins longue et moins fréquentes)

.

Conclusion :

Consulter en institution est préconisé si :

  • Vous suspectez un trouble grave (t.e.d., autisme etc.),

  • Vous ne pouvez pas payer,

  • La situation n’est pas urgente.

.

Consulter un psychologue en libéral est préconisé si :

  • Vous ne souhaitez pas attendre plusieurs mois,

  • Vous voulez pouvoir choisir le professionnel,

  • Vous donnez de l’importance à la qualité de l’accueil et du lien,

  • Vous voulez pouvoir choisir le type de suivi qui sera mis en place.

.

Par Vincent Joly, psychologue pour enfant à Paris Métro Gambetta

 

Psychologue en libéral ou en institution (CMPP…) : comment choisir?
%d blogueurs aiment cette page :